24 juin 2024
Lancement de tournage pour la nouvelle série « A priori », produit par AMSTO

Le tournage se déroulera du 24 juin au 19 juillet 2024 (épisodes 1 et 2) avant de reprendre le 16 septembre 2024 (épisodes 3 et 4).

Résumé :

Après être sortie major de l’école de police, Iris, 27 ans, intègre un commissariat du Sud de la France. En arrivant dans cette brigade composée de policiers hauts en couleur, elle reçoit un accueil plus que mitigé. Ses connaissances pointues en droit et son insistance sur le respect des règles ne plaît pas à tous, en particulier à Victor, 54 ans, son binôme désigné, un flic solitaire aux méthodes jugées dépassées.

Malgré leur différence d’âge et de milieu, lorsque Iris et Victor se voient attribuer une affaire presque classée d’avance, en combinant leurs talents, ils vont découvrir qu’il ne s’agit pas d’un simple accident de la route mais d’un crime avec préméditation. Si le succès rapproche le duo, Victor va rapidement découvrir qu’Iris n’est pas le fille de n’importe qui … Quel secret du passé menace de ressurgir ?

Casting :

Bruno Salomone (Victor Montagnac), Lucia Passanti (Iris Villeneuve), Isabelle Candelier (Christine Janvert), Michaël Abiteboul (David Dextet), Kahina Carina (Nesrine Faki), Syrus Shahidi (Ryem Bouazi), Jeaneta Domingos (Pauline Bienaimée), Gabriel Caballero (Jules), Didier Constant (Fifi)

Note d’intention de Benoît Masocco (créateur et producteur de la série) :

A Priori … ce n’est pas ce que vous croyez… c’est un polar mais c’est aussi une comédie.

A priori c’est un duo de policiers… mais c’est aussi une bande de personnages tour à tour rivaux ou complices.

A priori … c’est une série qui joue sur les idées reçues et les faux-semblants … parce qu’à une époque où les rumeurs et les fake-news se propagent à la vitesse d’un clic, il est important de gratter sous le vernis pour mieux jouer la réconciliation… Réconcilier le nord et le sud, les jeunes et les moins jeunes, les campagnes et les villes, les policiers et les citoyens…

C’était avec la même envie que j’ai créé la série jeunesse ASKIP il y a quelques années.

Autre public, autre ton mais mêmes enjeux : émouvoir, faire rire mais aussi raconter la société pour tenter de mieux la comprendre et l’accepter.

Ah et c’est un titre provisoire… A Priori !